Quel royaume, de Nohr ou d'Hoshido, gagnera la guerre qui les oppose ? Seuls vos choix sauront résoudre le conflit.
 

 :: Administration :: Parchemins :: Archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

t a k u m i || prince rancunier

avatar





Invité
Invité
Jeu 22 Juin - 10:25

▬ ft. Takumi de Fire Emblem Fates

Métier : Prince
Orientation Sexuelle : Bisexuel à préférence Hétéro.

Carnation : Blanc.
Taille : 1m76
Corpulence : Fin.

Cheveux : Longs et blonds, constamment attachés.
Yeux : Caramel.
Signe(s) distinctif(s) : ...

Autre : ...



Takumi
Ouji • Masculin • 19 ans • Archer • Hoshidien
Questionnaire• Que pensez-vous de la guerre opposant Nohr et Hoshido ?
Les Nohriens l'ont cherché, ils ont tué mes parents, tant d'innocents. On ne peut plus faire marche arrière, ils ont déchiré tant notre famille, si bien que je ne peux plus faire semblant que tout va bien.

• Que pensez-vous des Laguz (Hommes-bêtes métamorphes) ?
Ils sont intéressants et reste des êtres humains après tout ? Ils ont des atouts plutôt pratiques, je pense qu'ils pourraient être des alliés bénéfiques en prime de leur capacité à chasser à merveille.

• Pensez-vous que les Dragons existent ?
À vrai dire, je suis confus, je ne sais pas trop... Kamui, elle a... Mais comment...?

• Croyez-vous que les familles royales sont les descendants des dragons ?
Je ne sais pas vraiment, en tout cas, je ne peux pas nier qu'il m'arrive d'être capable d'activer les veines et de les ressentir quand elles sont proches de moi. Et puis Kamui nous a prouvés qu'il y a quelque chose d'étrange... Mais cela n'explique pas sa trahison !

• Êtes-vous combattant ?
Bien sûr, je suis un archer d'élite et compte bien le prouver aux Nohriens qui m'affronteront.

• Quel rôle pensez vous pouvoir jouer en ce temps de guerre ?
En tant que Prince, je suis là pour guider mon peuple dans ces moments difficiles. Je ne relâcherais jamais ceci et foncerait quoi qu'il arrive.

• Êtes vous inquiets des conséquences que peuvent engendrer les batailles ?
Bien sûr, je pense avant tout à ma famille et à mon peuple... Mais aussi aux innocents habitants à Nohr qui doivent être victimes de cette guerre. Bien que je déteste Nohr, je ne peux me résoudre d'être responsable de la mort d'innocents.
StatistiquesArchétype : Rôdeur
Spécialité : Archer
- Niveau : D
- Maîtrise Arc : S
- Expertise Arc
- Arme Unique : Yumi Fujin

Points non utilisés : 1.
Moralité

Colérique, ce n'est pas vraiment ce qui te définit, non, tu es bien plus particulier. Ce n'est pas que le moindre mot de travers est capable de t'énerver, plutôt que tu n'arrives pas à réagir en conséquence. Ce n'est pas particulièrement de la colère, juste que tu as beaucoup de mal à garder ton calme et tu cèdes très facilement à ton instinct, tu agis toujours sans réfléchir aux conséquences d'après.

C'est ainsi, tu n'arrives pas à te contrôler et cède facilement, tel un torrent jaillissant, tel un volcan enragé crachant, tu as tendance à te brusquer et vite partir au quart de tour devant les situations faces à toi. Ce trait est souvent, pour toi, un gros défaut, ta plus grande faiblesse. Tu agis souvent sans réfléchir et cède très vite à tes accès de colère. Cette colère, cette rage, est ta faiblesse, un fardeau qui finira par te ronger de plus en plus.

Quand tu ne cèdes pas à cet ouragan de sensation, tu te montres plutôt prudent. Quand tu ne laisses pas ta rage te dévorer, tu es calme, voir trop. Toujours prudent, tu tiens une sorte de qualité autant qu'un défaut. Tu évites au maximum de faire confiance à n'importe qui, à tel point que tu peux devenir méfiant envers ta propre famille. Tu prends toutes les précautions faces à ceci pourtant, tu réussis à te montrer insultant. Au final, tu restes très seul, un solitaire sans confiances. Tout ceci t'irrite, t'agace, te fais souffrir, mais tu te braques, incapable de faire autre chose.

Pourtant, tu aimes les gens, tu ne veux que leur bien. Et même si tu peux haïr, même si tu peux te méfier, tu ne peux pas nier qu'au fond de toi, c'est son bonheur que tu désires le plus. Tu es quelqu'un qui se sent inférieur. Tu es jaloux, jaloux de tes aînés, jaloux de leur puissance, tu n'es rien qu'un petit archer de pacotille. C'est ainsi que tu le ressens, tu ne rends pas compte de la force que tu peux avoir.

Malgré tout, tu sais que tu ne pourras, ô non au grand jamais, ne pourras abandonner Hoshido. C'est ta patrie, tu la soutiendras jusqu'à la fin, même si tu devais en mourir. D'une loyauté sans failles, tu as pourtant un grand défaut : tu aimes qu'on te complimente, ton orgueil n'a pas de fond et le moindre compliment te ravit au maximum.
Histoire
Histoire

C'était injuste, si injuste pour toi. Qu'allais-tu faire, pourquoi, pourquoi Kamui avait-elle fait ce stupide choix… ? Il y avait déjà quelques années, tu l'avais perdue, sans avoir eu le temps de la connaître. Il y a quelques années, tu avais vu la peine envahir tes frères et sœurs, incapable de les aider, tu n'as fait que fuir, fuir dans l'oublie. Tu avais souffert, à te demander pourquoi elle était partie, pourquoi on t'avait pris ton père et ta sœur, pourquoi tu avais subi ceci ? C'était injuste, si injuste que tu avais fini par mettre une croix dessus. Tu étais devenu distant, de mauvaise humeur.

Un effroyable conflit avait eu lieu et vous aviez dû vous retirer afin de minimiser les pertes, c'est avec haine, mépris et la sensation de trahison que tu tournas le dos à Nohr et fuit avec tes frères et sœurs. Plusieurs heures, plusieurs jours avaient passé, rentré, tu étais impatient, frustré, désorienté. Pourquoi avoir rejoint Nohr ? Ta méfiance était fondée ! Si Mikoto était morte, c'était de sa faute et uniquement de la sienne !

Tu avais quitté tes frères et sœurs très tôt, tu tournais en rond, dans ta chambre, tu ne savais pas quoi faire. La colère t'envahissait, l'impatience te torturait, l'obscurité te possédait. Et ta tête, elle te faisait si mal, tu te sentais si mal. Tu finis par tomber à genoux tout en frappant le sol, plaquant ton front à celui-ci. On te laissa en paix, on savait à quel point tu avais besoin de cette solitude, pour réfléchir, pour souffrir sans que personne ne le voit.

Les minutes passèrent et tu prenais sur toi, pour retrouver ton calme, tu soupirais doucement, fermant tes yeux. Tu te relevas et sortis en trombe de ta chambre, tu avais besoin de te défouler de penser à autre chose. Allant sur le terrain d'entraînement, n'adressant ni regard ni parole à ce que tu pouvais croiser. Tu attrapas Yumi Fujin et décochas les plus violentes flèches sur le pauvre mannequin. Tu imaginais bien ces misérables Nohriens subissant chacune de tes flèches. Et Kamui… Cette pauvre idiote… Tu retiens ta flèche qui se planta dans le sol. Kamui, pourquoi ?

Pourquoi elle avait tué sa mère, pourquoi elle vous avait trahis… ? Préfère-t-elle donc ceux qui ont tué son père, l'ont kidnappée, déchirée à sa véritable famille, pour au final s'en servir comme vulgaire objet pour tuer sa mère qui lui avait tendu sa main. Si elle n'était jamais revenue, Mikoto serait en vie. Fais chier, tout te faisait chier, tu ne savais plus comment penser, tu ne savais plus quoi faire, tu reculas et t'assieds sur une botte de foin servant à l'entraînement. Tu ne savais plus quoi faire, fermant doucement tes yeux, tu ne savais que te morfondre dans la colère.

Dans tes rêves, tu revoyais ce passé merveilleux. Tu revoyais ton père et ta mère en vie, heureux, te revoyant. Tu remuais ta tête et alors que ta véritable était morte, Mikoto arriva et soulagea ton cœur meurtri. Tu te sentais mal, tu étais mal, tu ne savais pas quoi réfléchir. Toi le prince dans l'ombre du grand Ryoma, toi l'archer d'élite solitaire. Tu avais toujours jalousé autant Ryoma que Hinoka, tes aînés, tes idoles. C'était sûrement pour cette raison que Sakura était précieuse à tes yeux : elle était ta petite sœur, celle que tu te devais de protéger en tant que second cadet de la famille.

C'était sûrement elle qui t'amenait le peu de bonheur que tu cherchais, après avoir tout perdu. Maintenant que Mikoto n'est plus, tu angoissais que ton frère et tes sœurs la rejoignent. Peut-être est-ce pour cette raison que tu ne cessais pas de t'entraîner. Dans tes songes, tu revoyais les fracas des katanas à chaque affrontement, entraînements, avec Ryoma. Comme tu pouvais l'idolâtrer, il était si prestigieux, si puissant. À ses côtés, tu étais un piètre archer, pas capable de tirer sur une cible trop mouvante. Au final, c'était pour cette raison que tu avais décidé d'apprendre l'arc : pour ne pas être l'ombre de Ryoma.

Encore une fois, tes songes se recouvrèrent d'une obscure souffrance. C'est en sursaut que tu revins à toi de cette micro-sieste. C'est avec amertume que tu souffrais toujours et encore de ces rêves si sombres, si angoissants. De ces cauchemars. Tu devais venger Mikoto, tu te devais de passer à l'action. Tu attrapas et serras brusquement Yumi Fujin dans ta main tout en te relevant. Tu étais enfin décidé, tu allais agir, partir à l'action, ne plus attendre.

Derrière le Masque

Pseudo Utilisé sur les Forums (PUF) : Skullitide.
Âge : 21 ans.
Sexe : Secret.
Comment avez-vous connu le forum ? Voir Cipherian.
Qu'en pensez vous ? ... =')


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 278
Points de RP : 2147483647
Date d'inscription : 28/04/2017
Race : Dieu
Métier : Maître du Jeu
Terres : Partout et nul part à la fois
Créateur du Monde
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
Créateur du Monde
Ven 7 Juil - 20:45
Tu es Validé !

Félicitations, tu es validé !

Ton avatar, ta classe, ton métier et ta race ont été automatiquement recensés. Nous te conseillons d'aller te rendre dans le sous-forum des demandes afin de trouver un RP à faire. Il est aussi conseillé de poster une fiche de relation.

Bon rp sur Fire Emblem Fates : Faith !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Fates : Faith :: Administration :: Parchemins :: Archivés-
Sauter vers: