Quel royaume, de Nohr ou d'Hoshido, gagnera la guerre qui les oppose ? Seuls vos choix sauront résoudre le conflit.
 

 :: Administration :: Parchemins :: Archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ayke, stratège solitaire

avatar
Messages : 45
Points de RP : 315
Date d'inscription : 29/04/2017
Age : 16
Race : Humain
Métier : Mercenaire
Statistiques : - Niveau : C
- Maîtrise Épée : C
- Expertise Épée
- Maîtrise Feu : C
- Maîtrise Vent : C
- Essence Anima
- Stratégie
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur




Ayke
Neutre
Mar 20 Juin - 20:05
Non, j'avais pas d'idée de titre.


▬ ft. Mikaela Hyakuya d'Owari no Seraph

Métier : Mercenaire vagabond
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Carnation : Blanche
Taille : 175 centimètres
Corpulence : Mince
Masse : 57 kilogrammes

Cheveux : Blonds et mi-longs
Yeux : Bleus
Signe(s) distinctif(s) : Son regard est généralement froid, blasé, ou vide. De plus, il met toujours la capuche de sa cape blanche dès qu'il n'est pas avec des gens qu'il connaît ET à l'abri de tous les regards.

Autre : Il est très agile. De plus, son nom se prononce "Eïck".



Ayke
Sans Titre • Homme • 20 ans • Stratège • Chevois/Métisse (mi-nohrien mi-hoshidien)
Questionnaire• Que pensez-vous de la guerre opposant Nohr et Hoshido ?
J'en pense que... Bah... Que c'est de la merde, quoi. Comme tout le monde. Garon déteste Hoshido et son pays est affamé. En Hoshido, il y a des ressources. Cela motive les gens - à part quelques-uns qui ont quand même des scrupules parce qu'ils sont un minimum respectables - ET arrange Garon. De l'autre côté, les Hoshidiens sont très conscients de leurs conditions de vie, certains s'en vantent et méprisent les Nohriens et d'autres culpabilisent. En cela, la situation est vraiment à chier. Le véritable ennemi à descendre, c'est Garon. Et Iago devrait y passer aussi, ça arrangerait bien le monde. Ceci fait, la guerre n'aura plus de raison d'être et une vraie paix pourra être conclue.
• Que pensez-vous des Laguz (Hommes-bêtes métamorphes) ?
Je n'en pense rien.  Ils sont comme nous, et je ne comprends pas ceux qui les haïssent sous prétexte qu'ils soient différents. Ceux qui pensent ainsi sont assurément stupides au possible. En plus, les autres cultures ont l'air intéressante, j'aimerais personnellement bien connaître celle des Kitsune plus en détails.
• Pensez-vous que les Dragons existent ?
Peut-être. J'aimerais bien, en tout cas. Ces êtres m'ont toujours fait rêver, vous savez.
• Croyez-vous que les familles royales sont les descendants des dragons ?
Admettons que ce soit vrai. Qu'est-ce que ça peut faire ? Ils n'en restent pas moins des êtres vivants, pas forcément supérieurs à nous. Admettons maintenant que ce soit vrai. Les gens seraient donc encore plus stupide que je ne le pense pour se faire berner sur autant de générations. Remarque, cela se tient aussi. Mais je pense que ça m'est égal, du coup.
• Êtes-vous combattant ?
Évidemment.
• Quel rôle pensez-vous pouvoir jouer en ce temps de guerre ?
Je ne prendrai aucun parti. Il en est HORS DE QUESTION. La seule chose qui m'intéresse est la peau de Garon. D'accord, il y en a une autre : celle d'Iago. Mais je n'ai pas envie de m'affilier à une armée afin de les buter.
• Êtes-vous inquiets des conséquences que peuvent engendrer les batailles ?
C'est déjà tellement le bordel qu'au point où l'on en est...
StatistiquesRace : Humain
Archétype : Guerrier
Spécialité : Épéiste

- Niveau : C (1 niveau gagné, -2 points)
- Maîtrise Épée : C (1 niveau perdu, +1 point)
- Expertise Épée (Offerte)
- Maîtrise Feu : C (2 niveaux gagnés, -2 points)
- Maîtrise Vent : C (2 niveaux gagnés, -2 points)
- Essence Anima (Achetée, -1 point)
- Stratégie (Achetée, -2 points)

Total de points de base : 7
Points dépensés : -10
Point gagné : +1
Total de points utilisés : 16

Points restants : 4

PS : Oui j'ai pris Vent par envie. Et ça ne contredit pas mon histoire qui stipule juste que la pyromancie reste mon domaine principal de connaissances.
Moralité

VERSION COURTE :

Ayke est très intelligent et a une excellente mémoire principalement auditive, en plus d'être très gentil. Peu d'obstacles auront raison de son assiduité et il sait finement analyser les problèmes en profondeur et pousser loin ses réflexions. En lui disant qu'il réfléchit trop, on ne se rend pas toujours compte d'à quel point l'on pèse nos mots. Mais il manque vraiment de répartie et est assez possessif. Il aurait pu être ouvert, mais son enfance passée enfermé à Chève (qui n'est pas le meilleur endroit pour s'épanouir) l'ont rendu très réservé. Il n'osera que rarement aller de lui-même vers les autres, et semble très aigri dans ses paroles, sur tout quand on ne le connaît pas ou peu. Déprimé par la situation mondiale, la bêtise humaine et l'absence de sens à sa vie, Ayke est un loup solitaire dont les propos peuvent même parfois aller jusqu'à la légère misanthropie. Mais quiconque détruira ces "blindages" qu'il s'est fait trouvera un homme bien différent, plus expressif, plus affectueux (bon ça en même temps c'est pas difficile) et en réalité très bouillonnant de l'intérieur.

Côté défauts, il a parfois du mal à comprendre le second degré et est affreusement distrait de nature; sans oublier qu'il est à l'origine un peu hautain bien que ses parents aient consacrés des efforts à le calmer le plus possible. Ceci dit, il reste cependant un fond de ce caractère malgré sa bonne éducation : on ne peut pas changer entièrement la nature des gens. Il se pose aussi trop de questions existentielles et n'hésitera pas à exposer son point de vue (généralement très subjectif) sur une situation. De plus, il est un peu persuasif malgré lui : il n'aime pas obliger les gens à faire quelque chose mais son entêtement naturel peut les y pousser malgré eux. Outre cela, il pourrait avoir quelques talents diplomatiques innés.

Ayke arrive souvent à se motiver pour telle ou telle affaire, mais sa détermination peut parfois partir assez vite en fumée quand on lui "aboie" dessus parce qu'il fait une erreur. Au moins, cela lui a appris à trouver les limites de sa volonté. En effet, si l'enjeu révèle une nature RÉELLEMENT motivante pour lui, il saura faire preuve d'efforts consciencieux et suivis. Il fera alors preuve d'une persévérance suffisante pour conduire ses entreprises à leur terme, mais cette ténacité résidera chez lui en une tendance probable à l'obstination... Vous gagnerez en cas d'impasse à ses initiatives, à lui suggérer un changement favorable plutôt qu'un renoncement qu'il vivrait comme une défaite qu'il refuserait très probablement. Dans la même idée, il s'avère particulièrement réfractaire au changement à cause d'une certaine appréhension de l'imprévu. En d'autres termes, la souplesse et la mobilité seront toujours à cultiver chez lui (mentalement, pas physiquement hein, quoique pour la souplesse...).

Il est donc d'un naturel pessimiste. S'il y a une chose qu'il souhaiterait changer chez lui, c'est bien cela (d'où sa pseudo-devise "Il y a toujours une solution"). Après avoir lu ça, résumons quand même ce que cela donne aux yeux des gens, histoire d'être clair : Ayke est un "faux" calme, comparable à un volcan. Oui, un volcan. Un volcan est, la plupart du temps, endormi. Ayke arbore, la plupart du temps, un air très froid et très calme. Mais les séismes sont liés aux éruptions. Il en va de même pour Ayke : s'il se passe quelque chose de source extérieure comme un malentendu, par exemple, le jeune homme s'enflammera en un instant, et verra sa tension monter très rapidement. Il fera donc de son mieux pour s'assurer que le fameux malentendu soit réglé. Cela surprend beaucoup les gens, de le voir passer en un instant du jeune homme froid au jeune homme paniqué qui en vient parfois à s'égarer à force de trop réfléchir. Quand je vous disais qu'il bouillonnait de l'intérieur derrière ses airs d'asocial !

De plus, avec lui, jeu de mots pourris et auto-dérision seront au rendez-vous ! Une autre chose notable chez lui est son entomophobie (phobie des insectes).

VERSION DÉVELOPPÉE :

(Vous prenez les précédents paragraphes auxquels vous ajouterez les informations suivantes, et vous avez le tout.)

Ah, et précisons qu'Ayke est un éternel incompris. Mais ça, vous l'aviez sûrement déjà remarqué, et si ce n'est pas le cas vous vous rendrez probablement compte à quel point et ce par le biais de différents points qui vont être abordés dans un instant.

Précocement mature par rapport à son âge (et aussi à cause du milieu où il a grandi), il a abandonné plus tôt que d'autres les rêves de l'enfance et les utopies de l'adolescence. Pourquoi le mettre ici et non dans l'histoire ? Parce que cela relève davantage du caractère ! De plus, à l'âge où nombre d'enfants ne vivent que dans l'intensité du présent, Ayke a su élaborer des projets à long terme et situer certaines étapes de sa vie future dans le temps.

Si Ayke sait se montrer patient, c'est uniquement parce qu'il sait que le temps fut, est, et sera maintes fois l'allié privilégié de ses ambitions. L'attente dans certains cas tels qu'une commande au restaurant lui sera très rébarbative mais il consacrera sans broncher (ou presque) le temps qu'il faudra pour maîtriser un sort.

Il fait preuve d'une très bonne cohérence dans ses relations avec les autres. Ses amitiés sont aussi fidèles que ses inimitiés. En parlant d'amitié, Ayke se montre beaucoup plus raisonnable avec ses amis et fait un confident hors-pair. Il sera toujours volontaire d'office pour les aider à parvenir à bout de n'importe quel problème. Pour qui trahira sa confiance, ou, plus simplement, se rendra coupable d'une certaine indélicatesse à son encontre, Ayke n'aura pas l'oubli facile. Ce n'est pas non plus de la rancune pour autant, il pardonne, il n'en veut plus, mais il n'oublie simplement pas. C'est aussi simple que cela.

Ayke sait s'organiser dans ses divers moments de solitude et est capable, mieux que d'autres, de gérer ses face-à-face avec lui-même. Il s'ennuiera donc rarement en sa propre compagnie (déjà qu'il rêvasse presque tout le temps) et saura s'occuper seul. Sans fuir pour autant les contacts avec son milieu environnant, Ayke apprécie particulièrement d'avoir un petit "coin" personnel où il aura tout le loisir de s'isoler. Mais cela est moins facile pour les autres, qui ne comprennent pas et donc ne respectent pas souvent, à son plus grand malheur, son besoin de retrait épisodique tout en restant disponible si un désir de communication émane de nouveau de lui. Après, ce n'est pas non plus simple pour les autres, mais quand même ! De plus, s'il a une certaine tendance à l'abstraction, il ne refusera pas de se confronter régulièrement au réel, ne pouvant pas éternellement se renfermer dans ses pensées.

Aussi, cela n'a aucun rapport avec le reste, mais il a l'oreille absolue. Non, aucune connexion avec le reste. Voilà un exemple de ce qu'Ayke serait capable de faire s'il racontait quelque chose en oubliant un détail qu'il ne sait plus où placer. Quand je vous dis qu'il est désorganisé (même dans sa pensée) !
Histoire

Il y a bientôt vingt ans naquit Ayke en Nohr, à Chève. Ce jeune homme très intelligent qui a toujours beaucoup lu se bat d'une manière aussi personnelle qu'offensive, mais tout aussi efficace qu'une autre. Il est né d'un père nohrien et d'une mère hoshidienne. Cette dernière était en fait une archère de la résistance locale au Roi Garon. Le père d'Ayke, lui, a vécu une enfance difficile à Windmire. Il était un Paladin Noir. Ils s'étaient rencontrés durant une opération de Nohr pour mater la résistance en vain. Plus tard, ils s'installèrent donc sur place, devenant neutres par la même occasion. Le père d'Ayke n'était pas spécialement dévoué au Roi Garon, c'est pourquoi l'amour avait facilement pris le dessus. Ils décidèrent d'arrêter de se battre pour vivre une vie à deux, en faisant fi de leurs camps respectifs. Dès sa jeune enfance, les parents d'Ayke lui trouvèrent un moyen de lui donner accès à une éducation digne de ce nom, en plus de lui apprendre leurs langues respectives. Étant né en Nohr et entouré de Nohriens, Ayke maîtrisa bien plus vite la langue occidentale. Vers l'âge de raison, il décida d'apprendre à se battre, "pour être fort comme vous" ("vous" étant les parents) et révéla un certain potentiel pour l'escrime. Toutefois, sa meilleure affinité est avec la magie. Cela se confirma par hasard un jour alors que son père lui montrait son tome de pyromancie ! En effet, Ayke avait pris un tome des plus basiques, qui créait une toute petite flammèche des plus inoffensives qui soient, et réussit instinctivement à s'en servir sans se concentrer. Attention, ce n'était pas non plus un archimage prodige dès le début, comme vous l'aurez compris cela n'était pas non plus si impressionnant que cela. Sa faiblesse est statistiquement la défense physique.

Ayke passa son enfance à s'instruire et à s'entraîner à l'épée (parce qu'il aimait ça) ainsi qu'à la magie (parce qu'il avait envie de perfectionner cette prédisposition et en profiter au maximum), car, à Chève comme dans le reste du pays, il n'y avait pas grand-chose à faire dans ce royaume. Il a cependant aussi appris à jouer de la guitare et à jouer aux échecs, puis se plongea de plus en plus dans les livres consacrés à l'apprentissage et la théorie au sujet de la stratégie militaire. Il devint aussi petit à petit très proche de sa mère. La nourriture manquait régulièrement et rares étaient les gens fréquentables qui sortaient souvent. Malgré cela, il put rencontrer des gens très intéressants et se fit même quelques amis, bien que le quotidien à Chève - avec les conditions de vie de Nohr mêlées aux arrestations fréquentes pour faire partie de la résistance, ainsi que les escarmouches de cette dernière - n'aidait pas à se sociabiliser. C'est d'ailleurs aussi pour cela qu'Ayke a du mal à faire confiance aux autres. Il s'est d'ailleurs déjà fait brutaliser plusieurs fois, mais parvenait malgré tout à s'en sortir en échappant à la racaille locale. Il en revenait parfois ensanglanté devant des parents morts d'inquiétude mais il en revenait. Cependant, Ayke, et les amis qu'ils fréquentaient, ne commirent JAMAIS le moindre délit.

Mais un jour, il y a environ un an et demi, une escarmouche bien plus violente éclata entre les forces de l'ordre nohriennes et les résistants (Note : Cela reste insignifiant à grande échelle). Ayke était avec ses amis et s'était assez éloigné de la ville cette fois-là. Sa mère, qui gardait des contacts avec ses amis de la résistance, fut tuée en voulant sauver l'un deux. Son yumi fut brisé par la même occasion. Son mari, fou de rage et de désespoir, se jeta dans la mêlée, hors de contrôle, mais fut aisément abattu. En effet, aussi aguerri était-il sa magie et sa lame ne pouvaient rien face à six ennemis en même temps. Durant la soirée qui suivit la bataille revint le jeune homme blond. Horrifié par les innombrables cadavres qui gisaient tous les trois mètres, Ayke se précipita, les larmes aux yeux, à la recherche de ses parents, espérant ne pas devoir chercher parmi les cadavres. Après deux heures, il se résout malgré lui à chercher parmi les cadavres. Trois heures s'écoulèrent avant qu'il ne trouve celui de sa mère, avec son yumi brisé juste à côté. Il hurla de toutes ses forces, si bien qu'on eut cru que le monde entier l'entendrait. Il aperçut par la même occasion des cadavres de résistants qu'il avait déjà vu avec sa mère étant enfant.
*Le pire, c'est que ce fut vain...*
Il savait que les cadavres seraient bientôt nettoyés et il aurait des problèmes s'il se faisait prendre en train de traîner le cadavre de sa mère. Et il n'avait pas le temps, même avec toute son énergie, de lui trouver un coin où l'enterrer. À sa plus grande tristesse, il prit son yumi avec lui et préféra chercher le corps de son père dans les alentours. Mais il ne le trouva étrangement pas. Les premiers soldats nohriens ne tardèrent alors pas à arriver.

"Hé, gamin, ne reste pas dans les parages, ce n'est pas un lieu pour les civils, ici ! Les cadavres doivent être dégagés et les rues nettoyées ! Surtout que la résistance possède encore bien des effectifs ! Si tu restes là, tu risquerais d'être confondu avec l'un d'eux."

"B-b-b-bien."

Il avait prononcé ce mot avec difficulté car il était dégoûté de ne pas pouvoir voir la tête de son père une dernière fois et devait retenir ses émotions pour ne pas être compromis. Il partit donc afin de ne pas avoir de problème et de continuer à vivre. Il ne savait cependant pas pourquoi. Sûrement cette petite voix, vous savez, celle que l'on associe au pouvoir de l'amitié ? Cette même voix qui vous dit de vivre, qu'il serait bête de mourir maintenant, et caetera. Qui sait, peut-être qu'un jour il comptera parmi les forts, et pourra contribuer à la chute du Roi Garon ? En effet, depuis toujours, Ayke désapprouve le Roi Garon indépendamment de l'appartenance de sa mère à la résistance chevoise. Il digéra étonnamment bien la perte de ses parents. On peut le croire un peu blasé par cet évènement mais il n'en est rien, ou du moins s'il en est quelque chose, ce n'y est pas lié.

C'est pour devenir plus fort et surtout joindre les deux bouts que le jeune homme aux cheveux blonds se mit à vagabonder à travers le monde en tant que mercenaire. Toutefois, il n'accepta que les missions qui lui semblaient justes à la grande surprise des gens, quitte à rester affamé par la suite.

Cela fera bientôt deux ans qu'Ayke vagabonde, armé d'une épée en acier qui commence à sérieusement être usée et d'un tome de feu. Notez aussi qu'il a toujours le yumi brisé de sa défunte mère, qui semble lui porter chance, bien que cela ne soit en réalité que dans sa tête. Même s'il est maintenant un bon pyromancien et est tout aussi doué en escrime, son jeune âge et son inexpérience des "vraies" batailles de guerre (vu qu'il n'en a jamais faite) font qu'il a encore beaucoup à apprendre aussi bien en tant que combattant qu'en tant que stratège un tant soit peu digne de ce nom.

Il ne sait pas encore que Chève est en train de se révolter.

Derrière le Masque

Pseudo Utilisé sur les Forums (PUF) : Akuro
Âge : 15 ans
Sexe : Masculin
Comment avez-vous connu le forum ? Je suis modo
Qu'en pensez-vous ? Bah d'après vous ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 278
Points de RP : 2147483647
Date d'inscription : 28/04/2017
Race : Dieu
Métier : Maître du Jeu
Terres : Partout et nul part à la fois
Créateur du Monde
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
Créateur du Monde
Mar 20 Juin - 21:51
Tu es Validé !

Félicitation, tu es validé !

Pense à bien marquer ce côté débutant de la stratégie de ton personnage.

Ton avatar, ta classe, ton métier et ta race ont étés automatiquement recensés. Nous te conseillons d'aller te rendre dans le sous forums des demandes afin de trouver un rp à faire. Il est aussi conseiller de poster une fiche de relation.

Bon rp sur Fire Emblem Fates : Faith !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Fates : Faith :: Administration :: Parchemins :: Archivés-
Sauter vers: