Quel royaume, de Nohr ou d'Hoshido, gagnera la guerre qui les oppose ? Seuls vos choix sauront résoudre le conflit.
 

 :: Administration :: Parchemins :: Archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

c i p h e r i a n || white manakete

avatar





Invité
Invité
Mar 20 Juin - 18:35

▬ ft. Ferid Bathory de Owari no Seraph

Métier : Majordome.
Orientation Sexuelle : Bisexuel.

Carnation : Caucasien.
Taille : 1m87.
Corpulence : Fin.

Cheveux : Des longs cheveux d'argent soyeux attaché en une légère queue de cheval.
Yeux : Sanglants.
Signe(s) distinctif(s) : Des griffes à la place des ongles, des petits crocs tranchants et des oreilles pointues, Cipherian n'est pas humain et cela se voit.

Autre : Il est toujours habillé en Majordome.



Cipherian
Sans Titre • Masculin • 1423 ans • Manakete • Terres Sauvages
Questionnaire• Que pensez-vous de la guerre opposant Nohr et Hoshido ?
Une broutille, un conflit stupide qui n'a pas lieu d'être. Cela me répugne plus que tout... Bien que je sois contraint d'y assister, de l'observer, d'être acteur, je n'aime pas cette atmosphère pesante me forçant à craindre chaque jour : La guerre est pour moi une source de malaise.

• Que pensez-vous des Laguz (Hommes-bêtes métamorphes) ?
Ils sont comme moi, ma race, mon espèce. Je les considèrent comme égaux aux humains, mais de là à dire que nous, Manakete, soyons aussi égaux autant aux humains qu'aux Laguz, c'est faux, il n'y a qu'une vérité : Nous, Manakete, sommes trop proches des divins pour être mit à même enseigne.

• Pensez-vous que les Dragons existent ?
Bien évidement, ils nous ont fait naître, ils régissent le monde et ont même permit à des êtres comme moi d'exister.

• Croyez-vous que les familles royales sont les descendants des dragons ?
Qui sait, cela voudrait dire que les familles royales seraient eux aussi des Manakete ? Dans ce cas, est-ce qu'ils sont mes cousins indirect ? Il faudrait vérifier cela.

• Êtes-vous combattant ?
Bien que je sache me battre, je préférais éviter de changer de forme et d'être contraint à souffler ou frapper mes ennemis.

• Quel rôle pensez vous pouvoir jouer en ce temps de guerre ?
Je l'ignore, tout est confus, je n'aime pas cette situation.

• Êtes vous inquiets des conséquences que peuvent engendrer les batailles ?
Totalement, la guerre n'amène que la guerre et je crains le futur qui arrive.
StatistiquesArchétype : Manakete
Spécialité : Blanc
- Niveau : B
- Maîtrise Physique : D
- Maîtrise Magique : B
- Maîtrise Aérienne : C
- Résistance Feu
- Résistance Vent
- Résistance Noire
- Résistance Blanche
Moralité

Calme et résigné, Cipherian n'aime pas la guerre et cela se montre. C'est un serviteur dévoué mais qui craint le moindre combat. N'allez pas le croire faible, cependant, les sombres nuages de la guerre ont ce quelque chose qui l'angoisse. Il espère que la guerre s'arrête, il espère ne pas avoir à se battre.

Pourtant, il est fidèle envers sa maîtresse, il serait prêt à tout pour elle, quitte à se battre. Sage, calculateur, il attendra toujours le bon moment avant d'agir, sauf si cela implique un danger pressent pour ceux qu'il aime. Il s'accroche vite à des gens, il les aiment de tout son cœur et souffre que plus de les voir partir.

Il redoute la mortalité des Humains mais est incapable de les voir égaux à lui, c'est un être supérieur, un descendant des divins, et il l'assume. Résigné, il préféra se faire capturer qu'avoir à se battre, il tentera de tout résoudre par la parole plutôt que par le combat.

Histoire

Où étais-tu, que s'était-il passé ? Seul le souvenir d'une douleur dans l'arrière de ta tête te revint. Oui, tu étais là, tranquillement assis alors que les barreaux te limitaient. Tu étais là, toi, Manakete abusé par les humains avares. Mais savaient-ils au moins ce que tu étais ? Voilà déjà mille lunes que tu n'avais pas pris une seule fois ta forme, mille lunes que tu tentais éperdument de devenir un véritable humain sans aucune capacité autre.

Était-ce en rapport avec le faite que tu étais allé à Nohr, toi, petit être vivant autrefois à Nestra. Oui, aussi banal que puisse être la réponse, c'était sûrement la clé de ton enfermement. Tu étais coincé, coincé parce que tu avais mis les pieds là où tu n'aurais pas dû et te voilà dorénavant enfermé et emprisonné. Tu sentais le sol remuer sous tes jambes, comprenant que vous étiez en route, toi, assis dans une caravane encagée. Tu n'étais pas seul, vous étiez plusieurs prisonniers, plusieurs esclaves prêts à être vendus.

Les humains, qu'elles créatures étranges que de vouloir asservir les êtres de leur propre espèce pour les faire travailler de façon malhonnête. Tu soupirais, de toute façon, tu n'avais qu'à attendre, attendre de trouver un acheteur qui serait sûrement enjoué de te confier une tâche ingrate.

Lorsque vous fûtes arrivés à destination, ne reconnaissant même pas l'endroit où vous êtes, les femmes et les hommes musclés furent étalés comme de simples bêtes. Toi, bien que jeune, tu étais loin d'être musclé, tu avais plus la dégaine d'un être savant que d'un fort combattant. De ce fait, on te laissa avec d'autre, comme toi, ainsi que les enfants et personnes plutôt âgées, dans votre cage, sûrement une réserve au cas où ils manqueraient de marchandise.

Bien que cette cage ne fût pas très voyantes, tu sentis alors un regard se poser sur toi. Détournant ta propre vision sur l'origine de cette impression, du vis ce qui semblait être un vieux noble sang te dévisager. Il tourna ses talons vers vos ravisseurs et leur parla. Voilà qu'ils s'approchèrent de la cage. Tu te relevas par réflexe, craignant la moindre réprimande, ne comprenant pas ce que tu avais pu faire avant que la cage ne fût ouverte, et toi, tiré de force.

Tu compris que les intentions du noble n'étaient pas si mauvaises quand il observa attentivement ton corps et semblait dire vaguement qu'il ferait un bon serviteur. Du moins, c'est ce que tu en déduis.

Finalement, l'homme sortit des pièces dorées d'une petite pochette de cuir et les tendirent au ravisseur qui, par acte de remerciement, lui tendit ta chaîne. Avant même que tu ne puisses dire au revoir à tes camarades de cage, te voilà tiré de force -du moins avec le peu que semblais avoir le noble-, en direction d'une autre caravane.

Il te fit monter avec lui et t'expliqua qu'il avait besoin d'aide, qu'il avait besoin d'un serviteur, l'âge se faisant venir. Il te proposait -du moins si on pouvait appeler ça une proposition obligatoirement acceptée- de te nourrir, te loger et te rendre ta liberté en échange d'un loyal service. Tu y réfléchissais, les pour, intégrer Nohr facilement, devenir un serviteur et acquérir de l'expérience, s'enrichir légèrement, profiter d'un confort noble et en découvrir plus sur la culture Nohrienne.

À côté, tu ne voyais qu'un contre, du moins un demi, le faite de ne plus voyager, du moins jusqu'à ce que l'homme meurt et que, toi, Manakete capable de vivre très longtemps, reparte de tes propres ailes. Bref, c'était décidé, d'un hochement de tête, tu acceptas le marché de l'homme.

Ainsi passèrent le temps et le vieille homme, ton maître, fini par rendre l'âme. C'était étrange à expliquer, mais tu ne pensais pas pouvoir t'attacher à un de ces êtres à la vie éphémère. Tu t'y étais autant attaché qu'à sa mort, tu avais lâché des larmes, que tu avais mis beaucoup de temps à te résigner à retrouver ta liberté. Après de mûres réflexions, tu te refusas ta liberté, non, tu voulais encore être avec lui, d'une manière ou d'une autre.

Le sage magicien dragon que tu étais fini par rencontrer l'un des fils de ce vieille homme, un autre noble de Nohr. Il ignorait pour ta race, mais il savait pour ton statut de majordome du vieille homme. Ainsi il te proposas de venir avec lui, ainsi, il te proposas de servir non pas son fils, mais sa petite fille.

Cadeau pour une jeune enfant, majordome chargé à son confort, tu devint très proche de cette petite fille. Tu lui devint fidèle et oublias même le principe de ta liberté, non, tu n'en avais pas besoin. Les années passèrent et cette petite fille devint une grande magicienne, une puissante Ensorceleuse. Toujours en sa compagnie, cela te convenait, silencieux, toujours là pour l'aider.

Elle partie alors à la guerre, pour ce roi, tu n'aimais pas l'idée de te battre, mais tu ne pouvais te résigner à la laisser mourir dans la guerre. Évitant au maximum de dévoiler ta véritable race, tu accompagnais ta maîtresse, ta dame Hélène, dans ce conflit présent, en tant que simple serviteur.

Derrière le Masque

Pseudo Utilisé sur les Forums (PUF) : Skullitide.
Âge : 21 ans.
Sexe : Tu aimerais savoir, hein? 8D
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai aidé à le créer. ♥
Qu'en pensez vous ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 278
Points de RP : 2147483647
Date d'inscription : 28/04/2017
Race : Dieu
Métier : Maître du Jeu
Terres : Partout et nul part à la fois
Créateur du Monde
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
Créateur du Monde
Mer 21 Juin - 11:43
Tu es Validé !

Félicitation, tu es validé !

C'est une belle fiche que tu nous as fais là ! Une belle utilisation de la seconde personne ! Il y a cependant quelques fautes par ci par là, mais rien de bien méchant !

Ton avatar, ta classe, ton métier et ta race ont étés automatiquement recensés. Nous te conseillons d'aller te rendre dans le sous forums des demandes afin de trouver un rp à faire. Il est aussi conseiller de poster une fiche de relation.

Bon rp sur Fire Emblem Fates : Faith !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Fates : Faith :: Administration :: Parchemins :: Archivés-
Sauter vers: