Quel royaume, de Nohr ou d'Hoshido, gagnera la guerre qui les oppose ? Seuls vos choix sauront résoudre le conflit.
 

 :: Administration :: Parchemins :: Archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Prince bien peu confiant !

avatar
Messages : 3
Points de RP : 75
Date d'inscription : 10/08/2017
Age : 15
Race : Humain
Métier : Prince
Statistiques : - Niveau : B
- Maîtrise Épée : S
- Expertise Épée
- Lord
- Maîtrise Dague : A
- Expertise Dague
Prince de Nestra
Voir le profil de l'utilisateur




Prince Raphaël
Prince de Nestra
Jeu 10 Aoû - 21:10

▬ ft. Richard de Tales of Graces

Métier : Prince
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Carnation : Blanche
Taille : 1m78
Corpulence : Mince

Cheveux : Blonds et longs
Yeux : Rouges
Signe(s) distinctif(s) : Heu... LA COULEUR ABSOLUMENT ANORMALE DE SES YEUX PEUT-ÊTRE ? Ou encore la longueur de ses cheveux !

Autre : Très apprécié et populaire au sein de la cours ainsi qu'auprès de la gente féminine, même si cela ne l'intéresse pas spécialement.



Raphaël
Prince de Nestra • Homme • 21 ans • Guide • Nestra
Questionnaire• Que pensez-vous de la guerre opposant Nohr et Hoshido ?
Cette guerre... Je ne sais pas trop quoi en penser. Je préfère la neutralité... Surtout que je peux quotidiennement voir deux mentalités opposées : d'un côté, ma grande sœur Rosalina qui hait Garon au plus haut point, et de l'autre, mon père Lorenzo qui en est un bon ami. C'est déstabilisant, je ne sais comment me positionner.
• Que pensez-vous des Laguz (Hommes-bêtes métamorphes) ?
Ce sont des êtres vivants dotés d'intelligence et de conscience au même titre que nous, il faut donc les traiter comme nos égaux !
• Pensez-vous que les Dragons existent ?
Oui ! Nous sommes capable d'utiliser les veines dragunaires, donc forcément !
• Croyez-vous que les familles royales sont les descendants des dragons ?
Même réponse.
• Êtes-vous combattant ?
Oui. Je suis un épéiste décrit comme "hors-pair" mais je crois que c'est surfait... Je maîtrise aussi les dagues, d'ailleurs.
• Quel rôle pensez-vous pouvoir jouer en ce temps de guerre ?
Oh, eh bien... Je ne sais pas. Je n'ai ni la force de mon père, ni le charisme et la détermination de ma sœur. Je me sens souvent inférieur à eux, et je ne pense pas vraiment être capable de changer les choses... Ah, attendez, j'ai peut-être une vague suggestion pour amener la paix. Mais avant, je dois trouver des réponses à des questions qui me préoccupent à titre purement personnel. Je ne préfère donc pas m'avancer.
• Êtes vous inquiets des conséquences que peuvent engendrer les batailles ?
Au point où nous en sommes, je ne peux que prier pour qu'il y ait le moins d'effusions de sang possible...
StatistiquesArchétype - Guerrier
Spécialisation : Épéiste
- Niveau : B (-4 points)
- Maîtrise Épée : S (-2 points)
- Expertise Épée
- Lord (-2 points)
- Maîtrise Dague : A (-4 points)
- Expertise Dague (-1 point)

Points restants : 0
Moralité

Malgré une grande intelligence, Raphaël manque cruellement de confiance en lui. Il se sent souvent misérable en se comparant au reste de sa famille. Pourtant, il a en réalité l'étoffe d'un leader et sait parfaitement bien gérer le moral des gens. Son manque de confiance en lui entraîne une légère tendance au défaitisme bien qu'il pourrait être optimiste s'il ne complexait pas.

On lui demande souvent comment peut-il être comme ça avec les nombreuses jeunes femmes qui "lui courent après". En fait, cette idée le met très mal à l'aise, déjà qu'il est un homme très timide de base, cela ne fait qu'amplifier son anxiété. Il n'ose jamais aller au contact d'autrui et ne déroge jamais aux bonnes manières par peur perpétuelle de faire un mauvais pas.

Le jeune prince serait très courageux s'il n'avait pas aussi peu de confiance en lui, et est davantage craintif que peureux à proprement parler. Mais quand une situation devient réellement préoccupante, il parvient toujours à brièvement se ressaisir et à prendre les bonnes initiatives sans se poser de question. Il peut alors librement laisser briller son éloquence. C'est là que commence à ressortir son esprit de meneur. Raphaël, grâce à sa compréhensivité, résout facilement les problèmes et se débarrasse aisément des obstacles sur sa route, ce qui suscite généralement l'admiration de ceux qui ont pu constater cela de leurs propres yeux.

Malgré tout, il refuse de prendre un peu de confiance par peur de tomber dans l'arrogance, d'où le fait qu'il ne se serve de ses capacités de meneur que dans les cas critiques. Mais au vu de l'ampleur de la guerre récemment commencée, on dirait bien qu'il va devoir beaucoup les utiliser...

De plus, le jeune épéiste est très gentil et toujours bienveillant, en plus de faire preuve d'une honnêteté sans faille. Il a donc toujours des objectifs honorables qui forgent facilement le respect pour lui et sa popularité. On l'apprécie beaucoup dans toute la cour pour sa politesse et sa sincérité. On lui trouve même un côté très mignon pour sa timidité et son manque de confiance en lui ! Tout pour le mettre mal à l'aise malgré eux.

Histoire

Raphaël est né trois ans après sa grande sœur Rosalina, dans la famille royale de Nestra. Son père, Lorenzo, était un roi odieux qui n'appréciait que le Roi Garon et ne se préoccupait pas des besoins de son peuple. Il voulut éduquer ses enfants dans ce même état d'esprit, bien que sa femme Lucrezia leur inculquait régulièrement les coutumes nestriannes en parallèle. Alors que Rosalina se rapprochait beaucoup de leur mère, Raphaël, lui, ne parvenait pas à se détacher de son père. Et si Rosalina était l'héritière, cela n'empêchait pas Lorenzo d'accentuer l'apprentissage de ses principes envers son fils de sorte à s'assurer d'avoir une "descendance mâle digne de ce nom".

Les cachotteries de Lucrezia furent découvertes, ce qui ne manqua pas de mener Lorenzo vers la plus grande des folies. Elle mourut rapidement après, et ce, selon Rosalina, de la main de son propre mari. L'admiration de ce dernier pour Garon le poussait à tout sacrifier pour lui, et Rosalina était persuadée qu'en tuant ce dernier, Lorenzo redeviendrait normal. Cependant, Raphaël, lui, était sceptique sur le fait que cela allait guérir leur père. Le pauvre en était sûrement déjà au point de non-retour...

Bien évidemment, le petit Raphaël a toujours été lucide, et voyait que son père faisait les mauvais choix en comparaison de sa sœur qui défendait de bien plus nobles idées. Il n'arrivait pas pour autant à adopter un état d'esprit rebelle envers lui parce qu'il reste son géniteur et un membre de sa famille : il lui était donc impensable de se révolter contre une telle personne. Et quand sa chère aînée allait mal pour une quelconque raison, même si c'était au sujet de leur père, Raphaël la réconfortait toujours et trouvait à chaque fois les mots justes pour lui redonner du courage. Malgré cela, il développa rapidement un grand complexe d'infériorité par rapport à elle qui avait la force de conserver ses idées malgré celles de son paternel, qui était habituellement censé être une "figure inviolable de respect ultime".

Durant son enfance, le jeune prince, élevé "à la dure", s'entraînait très souvent à l'usage de l'épée. Vous vous doutez déjà qu'avec le père qu'il avait, il maîtrisait tous les styles d'escrime nohrienne possibles et imaginables, en plus des styles locaux de Nestra. Au grand mécontentement de Lorenzo, son fils était davantage doué avec les combinaisons traditionnelles nestriannes. Par ailleurs, son comportement en combat, le respect qu'il portait toujours envers ses adversaires, sans oublier sa galanterie, lui valurent déjà de l'admiration des autres pour son cœur noble. De plus, vous avez probablement déjà entendu parler de ces histoires de caprices d'enfants royaux ? Les siens se résumaient à résoudre les conflits justement sans jouer sur sa position pour abuser de la justice, ce qui lui valut une image mitigée parmi la noblesse.

Tandis qu'il s'entraînait tous les jours à l'épée, sa bonté devint rapidement l'une des premières caractéristiques que l'on lui attribuait en plus de son talent en escrime. C'est là qu'un grand calvaire commença... Oui, je veux bien évidemment parler de... L'INTÉRÊT QUE RAPHAËL A SUSCITÉ AU SEIN DE LA GENTE FÉMININE ! Le pauvre était très mal à l'aise avec elles, car il n'assumait jamais d'être toujours sur le devant de la scène quoi qu'il fasse. Ce n'était pas lui le plus admirable, mais sa sœur ! Il était peut-être un épéiste hors-pair, mais il avait moins de détermination et de force mentale que son aînée ! Il avait peut-être cette capacité naturelle à diriger les autres, à les mener, à les aider et gérer leur moral, autrement dit avoir du "leadership", il n'avait pas l'autorité et l'assurance de la Princesse Rosalina ! Il avait tout le charisme nécessaire d'un roi, d'un héros même, mais n'en avait juste pas la moindre confiance. C'est pour ça qu'il se sentait toujours si mal à l'aise en constatant en permanence sa popularité auprès des autres ! Mais comme il trouvait cela ridicule, il n'en parla jamais à Rosalina, même s'il se peut très bien qu'elle se doute de quelque chose...

Notons aussi que durant son adolescence, il apprit à se servir des dagues et en devint aussi rapidement un expert, bien que cela ne valait pas son talent avec une lame en main. Il s'aperçut aussi que Rosalina avait arrêté d'essayer de le rallier à sa cause, sûrement parce qu'elle avait enfin pris conscience que même si Raphaël tenait à elle et lui donnait en partie raison, il ne pouvait pas pointer son épée vers son propre père.

Vers l'âge adulte, le dilemme du choix entre Rosalina et Lorenzo lui semblait de plus en plus pesant et urgent à régler. Mais qui pourrait choisir entre deux membres de sa famille proche, entre celui qui l'a élevé et celle sur qui il pourra toujours compter ? Celui à qui il doit la vie ou la grande sœur qu'il chérit (dans le sens amical/fraternel du terme) depuis toujours ? Impossible de choisir !

Voilà environ trois ans qu'il étudie la question dans tous les sens, et sous tous les angles possibles, se torturant sans cesse le cerveau pour y trouver une réponse. Le tout en même temps que ses tâches et entraînements quotidiens, ses responsabilités et tout ce qu'il avait à faire de manière générale. Des gens proches de lui ont sûrement remarqué que quelque chose n'allait pas, même si l'intéressé intériorisait tout et ne confiait cela à personne. Les rares personnes perspicaces qui remarquèrent qu'il allait mal mais qu'il tenait quand même sa position avec rigueur, tout en conservant son humilité et son talent au combat, l'admirèrent d'autant plus pour cela. Heureusement pour lui, il ne le remarqua jamais, sans quoi son malaise deviendrait insoutenable.

Lorsqu'une célèbre princesse hoshidienne qui a grandi en Nohr, apparemment élevée recluse dans un château, fut amenée à choisir un camp entre Hoshido et Nohr, et opta pour le second choix, Raphaël demeura indifférent. Il pouvait comprendre qu'elle considère ceux qui l'ont élevée comme sa véritable famille. Et elle était sûrement assez lucide pour être consciente de qui était son père adoptif. Il y avait forcément une bonne raison. Et quand bien même, c'était son choix, alors tant pis pour elle. Cette initiative avait dû tout de même être très difficile pour elle, il pouvait donc la comprendre quand il s'agissait de se décider entre deux "camps" qui contiennent tout deux un ou plusieurs êtres proches.

Attendez... Qu'est-ce qui l'obligeait à choisir ? Mais oui ! Si l'on a trop peur de regretter un choix, il suffit de s'imposer soi-même dans la situation ! Comment ça vous n'avez rien compris ? Eh bien vous verrez vous-mêmes une fois le moment venu ! Raphaël, en dépit de sa confiance en lui inexistante, va peut-être trouver une véritable utilité à ses talents de meneur, même sans être héritier. Encore faut-il que cela fonctionne : même avec une telle popularité mêlée d'une si grande clémence, rien n'est sûr. De toute façon, un cas d'échec ne sera pas pire que la situation actuelle, alors autant essayer. Épée et dague en main, attitude de leader, maîtrise des trois langues principales grâce à ses précepteurs, il a toutes ses armes en main pour exécuter une éventuelle autre idée, prochainement du moins.

Derrière le Masque

Pseudo Utilisé sur les Forums (PUF) : Akuro
Âge : 15 ans
Sexe :
Comment avez-vous connu le forum ? AHEM
Qu'en pensez vous ? AHEM



_________________
Inventaire:
 

Theme :

Battle ! VS Raphaël :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 278
Points de RP : 2147483647
Date d'inscription : 28/04/2017
Race : Dieu
Métier : Maître du Jeu
Terres : Partout et nul part à la fois
Créateur du Monde
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
Créateur du Monde
Sam 19 Aoû - 15:10
Tu es Validé !

Félicitation, tu es validé !

C'est une fiche bien écrite, et plaisante à lire ! 8D Et puis j'aime beaucoup Raphaël, et la manière dont tu te l'es approprié o/

Ton avatar, ta classe, ton métier et ta race ont étés automatiquement recensés. Nous te conseillons d'aller te rendre dans le sous forums des demandes afin de trouver un rp à faire. Il est aussi conseillé de poster une fiche de relation.

Bon rp sur Fire Emblem Fates : Faith !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Fates : Faith :: Administration :: Parchemins :: Archivés-
Sauter vers: